Conditions météorologiques

Données du réseau

Du 12 décembre 2019 au 27 avril 2020

1459 observations réalisées

137 communes observées en Auvergne

Avril 2018

Ardèche

Les observations font état d’une recrudescence de rongeurs plus marquée que lors des prospections d’automne, sur les secteurs suivants : Plateau du Coyan, route des Crêtes et plateau de Giou de Mamou, plateaux de Besse/Saint-Martin Cantalès, SainteEulalie et Loupiac. Des densités importantes de taupes ont aussi été notées.

Pour suivre la diffusion des campagnols, le piégeage de surveillance dans les galeries de taupe reste très complémentaire aux observations de terrain. Secteurs avec foyers actifs Des foyers isolés de campagnols terrestres et une activité bien marquée de taupes ont été observés sur les communes : de Moussages, Trizac, Saint-Vincent de Salers, Valette et Collandres, d’Allanche, Pradiers, Vernols et Landeyrat et sur le canton de Condat.

A Trizac, deux secteurs ont une recrudescence plus importante de campagnols (Le Roc/Lastaules/Laveissière et une prairie notée à Chamblat) mais le phénomène semble localisé sur quelques parcelles et avait déjà été observé cet automne. Même constat pour les communes de Riom-ès-Montagnes, Ségur les Villas, Dienne, Chavagnac et Chalinargues. Sur Ségur les Villas et Dienne, il y a toujours une activité marquée des rongeurs sur la zone qui était fortement touchée à l’automne (La Grange de Bey, La Courdoue, Rochevieille) mais la situation n’est pas plus alarmante que depuis les récents hersages des prairies. Des foyers plus nombreux, à surveiller, ont été constatés sur le plateau entre Fortuniès et Le Jolan. La taupe retravaille également. La taupe est bien présente sur les contreforts de la Planèze (Paulhac, Valuéjols) avec également une activité des campagnols observée mais plus localisée. Même constat sur le pierrefortais.

Cantal

Les observations font état d’une recrudescence de rongeurs plus marquée que lors des prospections d’automne, sur les secteurs suivants : Plateau du Coyan, route des Crêtes et plateau de Giou de Mamou, plateaux de Besse/Saint-Martin Cantalès, SainteEulalie et Loupiac. Des densités importantes de taupes ont aussi été notées.

Pour suivre la diffusion des campagnols, le piégeage de surveillance dans les galeries de taupe reste très complémentaire aux observations de terrain. Secteurs avec foyers actifs Des foyers isolés de campagnols terrestres et une activité bien marquée de taupes ont été observés sur les communes : de Moussages, Trizac, Saint-Vincent de Salers, Valette et Collandres, d’Allanche, Pradiers, Vernols et Landeyrat et sur le canton de Condat.

A Trizac, deux secteurs ont une recrudescence plus importante de campagnols (Le Roc/Lastaules/Laveissière et une prairie notée à Chamblat) mais le phénomène semble localisé sur quelques parcelles et avait déjà été observé cet automne. Même constat pour les communes de Riom-ès-Montagnes, Ségur les Villas, Dienne, Chavagnac et Chalinargues. Sur Ségur les Villas et Dienne, il y a toujours une activité marquée des rongeurs sur la zone qui était fortement touchée à l’automne (La Grange de Bey, La Courdoue, Rochevieille) mais la situation n’est pas plus alarmante que depuis les récents hersages des prairies. Des foyers plus nombreux, à surveiller, ont été constatés sur le plateau entre Fortuniès et Le Jolan. La taupe retravaille également. La taupe est bien présente sur les contreforts de la Planèze (Paulhac, Valuéjols) avec également une activité des campagnols observée mais plus localisée. Même constat sur le pierrefortais.

Haute-loire

Pour les premières observations effectuées, de nombreuses parcelles n’étaient pas hersées (Commune de Champclause et nord de Saint Front pour les notes supérieur à 3), une surévaluation des dégâts frais (seuls dégâts pris en compte pour la réalisation du BSV) est donc probable. Attention toutefois pour les autres communes sur lesquelles des observations ont été menées, la faible activité ne semble pas être représentative des populations présentes en sous-sol

Zone Mézenc : présence de campagnols sur tout le territoire observé. Même si les quantités sont faibles, cela tend à démontrer que la fin du cycle n’est pas atteinte. Les dégâts risquent donc de repartir à la hausse au moment de la pousse de l’herbe.

Sur cette zone les taupes restent actives et de manière relativement importante. Habituellement, le retour de la taupe est annonciateur d’une fin de pic, mais sur la zone Mézenc, elles n’ont jamais véritablement disparu malgré les populations importantes observées de campagnols l’automne dernier.

Plateau Casadéen et chaîne volcanique du Deves : Les dégâts visibles de campagnols sont ici très faibles et sporadiques. Le risque est donc élevé de voir repartir les populations de campagnols à la hausse dans les semaines qui viennent. Les taupes sont peu actives.

Puy-de-Dôme

Du fait de la période exceptionnellement sèche de ce printemps, les observations réalisées indiquant une faible présence de campagnols devraient être vérifiées par un piégeage des parcelles.

Secteur en forte intensité :

Une recrudescence des campagnols est amorcée dans le secteur du Cézallier (Roche Charles la Mayrand, Compains, Saint Alyre Es Montagne). La Chaîne des Puys (Vernines, Aurières), les séries temporelles ont tendance à montrer une diminution de l’activité des campagnols par rapport à l’année dernière. Toutefois, les conditions météorologiques peuvent biaiser ce constat, nous vous conseillons de rester vigilant sur ce secteur.

Secteur en phase de déclin :

L’Ouest du département :Rochefort Montagne, Perpezat, Bourg Lastic, St Sulpice, Tortebesse, Herment, Picherande, Besse et le Sud Combrailles, avec un retour des taupes sur ce secteur, les foyers de campagnols sont moins actifs. L’Artense : on observe peu de foyers actifs ce qui confirmerait la baisse des populations.

Foyers actifs:

Sur la commune de Heume-L’Eglise de nombreux foyers sont encore observés malgré un démarrage des pullations en 2017.

Novembre 2018

Ardèche

Les observations font état d’une recrudescence de rongeurs plus marquée que lors des prospections d’automne, sur les secteurs suivants : Plateau du Coyan, route des Crêtes et plateau de Giou de Mamou, plateaux de Besse/Saint-Martin Cantalès, SainteEulalie et Loupiac. Des densités importantes de taupes ont aussi été notées.

Pour suivre la diffusion des campagnols, le piégeage de surveillance dans les galeries de taupe reste très complémentaire aux observations de terrain. Secteurs avec foyers actifs Des foyers isolés de campagnols terrestres et une activité bien marquée de taupes ont été observés sur les communes : de Moussages, Trizac, Saint-Vincent de Salers, Valette et Collandres, d’Allanche, Pradiers, Vernols et Landeyrat et sur le canton de Condat.

A Trizac, deux secteurs ont une recrudescence plus importante de campagnols (Le Roc/Lastaules/Laveissière et une prairie notée à Chamblat) mais le phénomène semble localisé sur quelques parcelles et avait déjà été observé cet automne. Même constat pour les communes de Riom-ès-Montagnes, Ségur les Villas, Dienne, Chavagnac et Chalinargues. Sur Ségur les Villas et Dienne, il y a toujours une activité marquée des rongeurs sur la zone qui était fortement touchée à l’automne (La Grange de Bey, La Courdoue, Rochevieille) mais la situation n’est pas plus alarmante que depuis les récents hersages des prairies. Des foyers plus nombreux, à surveiller, ont été constatés sur le plateau entre Fortuniès et Le Jolan. La taupe retravaille également. La taupe est bien présente sur les contreforts de la Planèze (Paulhac, Valuéjols) avec également une activité des campagnols observée mais plus localisée. Même constat sur le pierrefortais.

Cantal

Les observations font état d’une recrudescence de rongeurs plus marquée que lors des prospections d’automne, sur les secteurs suivants : Plateau du Coyan, route des Crêtes et plateau de Giou de Mamou, plateaux de Besse/Saint-Martin Cantalès, SainteEulalie et Loupiac. Des densités importantes de taupes ont aussi été notées.

Pour suivre la diffusion des campagnols, le piégeage de surveillance dans les galeries de taupe reste très complémentaire aux observations de terrain. Secteurs avec foyers actifs Des foyers isolés de campagnols terrestres et une activité bien marquée de taupes ont été observés sur les communes : de Moussages, Trizac, Saint-Vincent de Salers, Valette et Collandres, d’Allanche, Pradiers, Vernols et Landeyrat et sur le canton de Condat.

A Trizac, deux secteurs ont une recrudescence plus importante de campagnols (Le Roc/Lastaules/Laveissière et une prairie notée à Chamblat) mais le phénomène semble localisé sur quelques parcelles et avait déjà été observé cet automne. Même constat pour les communes de Riom-ès-Montagnes, Ségur les Villas, Dienne, Chavagnac et Chalinargues. Sur Ségur les Villas et Dienne, il y a toujours une activité marquée des rongeurs sur la zone qui était fortement touchée à l’automne (La Grange de Bey, La Courdoue, Rochevieille) mais la situation n’est pas plus alarmante que depuis les récents hersages des prairies. Des foyers plus nombreux, à surveiller, ont été constatés sur le plateau entre Fortuniès et Le Jolan. La taupe retravaille également. La taupe est bien présente sur les contreforts de la Planèze (Paulhac, Valuéjols) avec également une activité des campagnols observée mais plus localisée. Même constat sur le pierrefortais.

Haute-loire

Pour les premières observations effectuées, de nombreuses parcelles n’étaient pas hersées (Commune de Champclause et nord de Saint Front pour les notes supérieur à 3), une surévaluation des dégâts frais (seuls dégâts pris en compte pour la réalisation du BSV) est donc probable. Attention toutefois pour les autres communes sur lesquelles des observations ont été menées, la faible activité ne semble pas être représentative des populations présentes en sous-sol

Zone Mézenc : présence de campagnols sur tout le territoire observé. Même si les quantités sont faibles, cela tend à démontrer que la fin du cycle n’est pas atteinte. Les dégâts risquent donc de repartir à la hausse au moment de la pousse de l’herbe.

Sur cette zone les taupes restent actives et de manière relativement importante. Habituellement, le retour de la taupe est annonciateur d’une fin de pic, mais sur la zone Mézenc, elles n’ont jamais véritablement disparu malgré les populations importantes observées de campagnols l’automne dernier.

Plateau Casadéen et chaîne volcanique du Deves : Les dégâts visibles de campagnols sont ici très faibles et sporadiques. Le risque est donc élevé de voir repartir les populations de campagnols à la hausse dans les semaines qui viennent. Les taupes sont peu actives.

Puy-de-Dôme

Du fait de la période exceptionnellement sèche de ce printemps, les observations réalisées indiquant une faible présence de campagnols devraient être vérifiées par un piégeage des parcelles.

Secteur en forte intensité :

Une recrudescence des campagnols est amorcée dans le secteur du Cézallier (Roche Charles la Mayrand, Compains, Saint Alyre Es Montagne). La Chaîne des Puys (Vernines, Aurières), les séries temporelles ont tendance à montrer une diminution de l’activité des campagnols par rapport à l’année dernière. Toutefois, les conditions météorologiques peuvent biaiser ce constat, nous vous conseillons de rester vigilant sur ce secteur.

Secteur en phase de déclin :

L’Ouest du département :Rochefort Montagne, Perpezat, Bourg Lastic, St Sulpice, Tortebesse, Herment, Picherande, Besse et le Sud Combrailles, avec un retour des taupes sur ce secteur, les foyers de campagnols sont moins actifs. L’Artense : on observe peu de foyers actifs ce qui confirmerait la baisse des populations.

Foyers actifs:

Sur la commune de Heume-L’Eglise de nombreux foyers sont encore observés malgré un démarrage des pullations en 2017.

Avril 2019

Ardèche

Les observations font état d’une recrudescence de rongeurs plus marquée que lors des prospections d’automne, sur les secteurs suivants : Plateau du Coyan, route des Crêtes et plateau de Giou de Mamou, plateaux de Besse/Saint-Martin Cantalès, SainteEulalie et Loupiac. Des densités importantes de taupes ont aussi été notées.

Pour suivre la diffusion des campagnols, le piégeage de surveillance dans les galeries de taupe reste très complémentaire aux observations de terrain. Secteurs avec foyers actifs Des foyers isolés de campagnols terrestres et une activité bien marquée de taupes ont été observés sur les communes : de Moussages, Trizac, Saint-Vincent de Salers, Valette et Collandres, d’Allanche, Pradiers, Vernols et Landeyrat et sur le canton de Condat.

A Trizac, deux secteurs ont une recrudescence plus importante de campagnols (Le Roc/Lastaules/Laveissière et une prairie notée à Chamblat) mais le phénomène semble localisé sur quelques parcelles et avait déjà été observé cet automne. Même constat pour les communes de Riom-ès-Montagnes, Ségur les Villas, Dienne, Chavagnac et Chalinargues. Sur Ségur les Villas et Dienne, il y a toujours une activité marquée des rongeurs sur la zone qui était fortement touchée à l’automne (La Grange de Bey, La Courdoue, Rochevieille) mais la situation n’est pas plus alarmante que depuis les récents hersages des prairies. Des foyers plus nombreux, à surveiller, ont été constatés sur le plateau entre Fortuniès et Le Jolan. La taupe retravaille également. La taupe est bien présente sur les contreforts de la Planèze (Paulhac, Valuéjols) avec également une activité des campagnols observée mais plus localisée. Même constat sur le pierrefortais.

Cantal

Les observations font état d’une recrudescence de rongeurs plus marquée que lors des prospections d’automne, sur les secteurs suivants : Plateau du Coyan, route des Crêtes et plateau de Giou de Mamou, plateaux de Besse/Saint-Martin Cantalès, SainteEulalie et Loupiac. Des densités importantes de taupes ont aussi été notées.

Pour suivre la diffusion des campagnols, le piégeage de surveillance dans les galeries de taupe reste très complémentaire aux observations de terrain. Secteurs avec foyers actifs Des foyers isolés de campagnols terrestres et une activité bien marquée de taupes ont été observés sur les communes : de Moussages, Trizac, Saint-Vincent de Salers, Valette et Collandres, d’Allanche, Pradiers, Vernols et Landeyrat et sur le canton de Condat.

A Trizac, deux secteurs ont une recrudescence plus importante de campagnols (Le Roc/Lastaules/Laveissière et une prairie notée à Chamblat) mais le phénomène semble localisé sur quelques parcelles et avait déjà été observé cet automne. Même constat pour les communes de Riom-ès-Montagnes, Ségur les Villas, Dienne, Chavagnac et Chalinargues. Sur Ségur les Villas et Dienne, il y a toujours une activité marquée des rongeurs sur la zone qui était fortement touchée à l’automne (La Grange de Bey, La Courdoue, Rochevieille) mais la situation n’est pas plus alarmante que depuis les récents hersages des prairies. Des foyers plus nombreux, à surveiller, ont été constatés sur le plateau entre Fortuniès et Le Jolan. La taupe retravaille également. La taupe est bien présente sur les contreforts de la Planèze (Paulhac, Valuéjols) avec également une activité des campagnols observée mais plus localisée. Même constat sur le pierrefortais.

Haute-loire

Pour les premières observations effectuées, de nombreuses parcelles n’étaient pas hersées (Commune de Champclause et nord de Saint Front pour les notes supérieur à 3), une surévaluation des dégâts frais (seuls dégâts pris en compte pour la réalisation du BSV) est donc probable. Attention toutefois pour les autres communes sur lesquelles des observations ont été menées, la faible activité ne semble pas être représentative des populations présentes en sous-sol

Zone Mézenc : présence de campagnols sur tout le territoire observé. Même si les quantités sont faibles, cela tend à démontrer que la fin du cycle n’est pas atteinte. Les dégâts risquent donc de repartir à la hausse au moment de la pousse de l’herbe.

Sur cette zone les taupes restent actives et de manière relativement importante. Habituellement, le retour de la taupe est annonciateur d’une fin de pic, mais sur la zone Mézenc, elles n’ont jamais véritablement disparu malgré les populations importantes observées de campagnols l’automne dernier.

Plateau Casadéen et chaîne volcanique du Deves : Les dégâts visibles de campagnols sont ici très faibles et sporadiques. Le risque est donc élevé de voir repartir les populations de campagnols à la hausse dans les semaines qui viennent. Les taupes sont peu actives.

Puy-de-Dôme

Du fait de la période exceptionnellement sèche de ce printemps, les observations réalisées indiquant une faible présence de campagnols devraient être vérifiées par un piégeage des parcelles.

Secteur en forte intensité :

Une recrudescence des campagnols est amorcée dans le secteur du Cézallier (Roche Charles la Mayrand, Compains, Saint Alyre Es Montagne). La Chaîne des Puys (Vernines, Aurières), les séries temporelles ont tendance à montrer une diminution de l’activité des campagnols par rapport à l’année dernière. Toutefois, les conditions météorologiques peuvent biaiser ce constat, nous vous conseillons de rester vigilant sur ce secteur.

Secteur en phase de déclin :

L’Ouest du département :Rochefort Montagne, Perpezat, Bourg Lastic, St Sulpice, Tortebesse, Herment, Picherande, Besse et le Sud Combrailles, avec un retour des taupes sur ce secteur, les foyers de campagnols sont moins actifs. L’Artense : on observe peu de foyers actifs ce qui confirmerait la baisse des populations.

Foyers actifs:

Sur la commune de Heume-L’Eglise de nombreux foyers sont encore observés malgré un démarrage des pullations en 2017.

Novembre 2019

Ardèche

Une recrudescence des campagnols est amorcée dans le secteur du Cézallier (Roche Charles la Mayrand, Compains, Saint Alyre Es Montagne). La Chaîne des Puys (Vernines, Aurières), les séries temporelles ont tendance à montrer une diminution de l’activité des campagnols par rapport à l’année dernière. Toutefois, les conditions météorologiques peuvent biaiser ce constat, nous vous conseillons de rester vigilant sur ce secteur.

Cantal

Une recrudescence des campagnols est amorcée dans le secteur du Cézallier (Roche Charles la Mayrand, Compains, Saint Alyre Es Montagne). La Chaîne des Puys (Vernines, Aurières), les séries temporelles ont tendance à montrer une diminution de l’activité des campagnols par rapport à l’année dernière. Toutefois, les conditions météorologiques peuvent biaiser ce constat, nous vous conseillons de rester vigilant sur ce secteur.

Haute-loire

L’Ouest du département : Rochefort Montagne, Perpezat, Bourg Lastic, St Sulpice, Tortebesse, Herment, Picherande, Besse et le Sud Combrailles, avec un retour des taupes sur ce secteur, les foyers de campagnols sont moins actifs. L’Artense : on observe peu de foyers actifs ce qui confirmerait la baisse des populations.

Puy-de-dôme

Sur la commune de Heume-L’Eglise de nombreux foyers sont encore observés malgré un démarrage des pullations en 2017.

Avril 2020

Ardèche

Une recrudescence des campagnols est amorcée dans le secteur du Cézallier (Roche Charles la Mayrand, Compains, Saint Alyre Es Montagne). La Chaîne des Puys (Vernines, Aurières), les séries temporelles ont tendance à montrer une diminution de l’activité des campagnols par rapport à l’année dernière. Toutefois, les conditions météorologiques peuvent biaiser ce constat, nous vous conseillons de rester vigilant sur ce secteur.

Cantal

Une recrudescence des campagnols est amorcée dans le secteur du Cézallier (Roche Charles la Mayrand, Compains, Saint Alyre Es Montagne). La Chaîne des Puys (Vernines, Aurières), les séries temporelles ont tendance à montrer une diminution de l’activité des campagnols par rapport à l’année dernière. Toutefois, les conditions météorologiques peuvent biaiser ce constat, nous vous conseillons de rester vigilant sur ce secteur.

Haute-loire

L’Ouest du département : Rochefort Montagne, Perpezat, Bourg Lastic, St Sulpice, Tortebesse, Herment, Picherande, Besse et le Sud Combrailles, avec un retour des taupes sur ce secteur, les foyers de campagnols sont moins actifs. L’Artense : on observe peu de foyers actifs ce qui confirmerait la baisse des populations.

Puy-de-dôme

Sur la commune de Heume-L’Eglise de nombreux foyers sont encore observés malgré un démarrage des pullations en 2017.

Novembre 2020

Ardèche

Une recrudescence des campagnols est amorcée dans le secteur du Cézallier (Roche Charles la Mayrand, Compains, Saint Alyre Es Montagne). La Chaîne des Puys (Vernines, Aurières), les séries temporelles ont tendance à montrer une diminution de l’activité des campagnols par rapport à l’année dernière. Toutefois, les conditions météorologiques peuvent biaiser ce constat, nous vous conseillons de rester vigilant sur ce secteur.

Cantal

Une recrudescence des campagnols est amorcée dans le secteur du Cézallier (Roche Charles la Mayrand, Compains, Saint Alyre Es Montagne). La Chaîne des Puys (Vernines, Aurières), les séries temporelles ont tendance à montrer une diminution de l’activité des campagnols par rapport à l’année dernière. Toutefois, les conditions météorologiques peuvent biaiser ce constat, nous vous conseillons de rester vigilant sur ce secteur.

Haute-loire

L’Ouest du département : Rochefort Montagne, Perpezat, Bourg Lastic, St Sulpice, Tortebesse, Herment, Picherande, Besse et le Sud Combrailles, avec un retour des taupes sur ce secteur, les foyers de campagnols sont moins actifs. L’Artense : on observe peu de foyers actifs ce qui confirmerait la baisse des populations.

Puy-de-dôme

Sur la commune de Heume-L’Eglise de nombreux foyers sont encore observés malgré un démarrage des pullations en 2017.

Avril 2021

Ardèche

Une recrudescence des campagnols est amorcée dans le secteur du Cézallier (Roche Charles la Mayrand, Compains, Saint Alyre Es Montagne). La Chaîne des Puys (Vernines, Aurières), les séries temporelles ont tendance à montrer une diminution de l’activité des campagnols par rapport à l’année dernière. Toutefois, les conditions météorologiques peuvent biaiser ce constat, nous vous conseillons de rester vigilant sur ce secteur.

Cantal

Une recrudescence des campagnols est amorcée dans le secteur du Cézallier (Roche Charles la Mayrand, Compains, Saint Alyre Es Montagne). La Chaîne des Puys (Vernines, Aurières), les séries temporelles ont tendance à montrer une diminution de l’activité des campagnols par rapport à l’année dernière. Toutefois, les conditions météorologiques peuvent biaiser ce constat, nous vous conseillons de rester vigilant sur ce secteur.

Haute-loire

L’Ouest du département : Rochefort Montagne, Perpezat, Bourg Lastic, St Sulpice, Tortebesse, Herment, Picherande, Besse et le Sud Combrailles, avec un retour des taupes sur ce secteur, les foyers de campagnols sont moins actifs. L’Artense : on observe peu de foyers actifs ce qui confirmerait la baisse des populations.

Puy-de-dôme

Sur la commune de Heume-L’Eglise de nombreux foyers sont encore observés malgré un démarrage des pullations en 2017.

Novembre 2021

Ardèche

Une recrudescence des campagnols est amorcée dans le secteur du Cézallier (Roche Charles la Mayrand, Compains, Saint Alyre Es Montagne). La Chaîne des Puys (Vernines, Aurières), les séries temporelles ont tendance à montrer une diminution de l’activité des campagnols par rapport à l’année dernière. Toutefois, les conditions météorologiques peuvent biaiser ce constat, nous vous conseillons de rester vigilant sur ce secteur.

Cantal

Une recrudescence des campagnols est amorcée dans le secteur du Cézallier (Roche Charles la Mayrand, Compains, Saint Alyre Es Montagne). La Chaîne des Puys (Vernines, Aurières), les séries temporelles ont tendance à montrer une diminution de l’activité des campagnols par rapport à l’année dernière. Toutefois, les conditions météorologiques peuvent biaiser ce constat, nous vous conseillons de rester vigilant sur ce secteur.

Haute-loire

L’Ouest du département : Rochefort Montagne, Perpezat, Bourg Lastic, St Sulpice, Tortebesse, Herment, Picherande, Besse et le Sud Combrailles, avec un retour des taupes sur ce secteur, les foyers de campagnols sont moins actifs. L’Artense : on observe peu de foyers actifs ce qui confirmerait la baisse des populations.

Puy-de-dôme

Sur la commune de Heume-L’Eglise de nombreux foyers sont encore observés malgré un démarrage des pullations en 2017.

Merci pour la lecture

Merci à bob, Jean michel et les autres